« L’espoir de passer l’été entre les robes du XIVe siècle, les 4 000 nœuds papillons et les costumes d’astronautes… » Avec Pis les Licornes, Neïtah Janzing nous amène dans un monde féérique entaché par une fâcheuse rencontre. 
Merci à @letters_projects pour sa participation à cette 6e Lesebuehne !